Comment choisir son cellier à vin

C’est inévitable : les amoureux du vin en viennent tous à ce moment décisif où leur passion les amène irréfutablement vers le désir de collectionner le vin.

Dès ce moment, afin de s’assurer que le précieux nectar se bonifie et s’épanouisse en beauté au fil des ans, il est primordial de recréer les conditions idéales de garde du vin, soit : une température fraîche et constante; une hygrométrie adaptée; et l’absence de lumière (surtout les rayons ultraviolets), d’odeurs et de vibrations excessives.

Dans le meilleur des mondes, nous aurions tous une cave naturelle creusée à même le sol. Les caves souterraines sont idéales car elles maintiennent une température fraîche et constante, peu importe les saisons, en plus d’être particulièrement humides. Si vous n’avez pas cette chance de posséder une cave souterraine et si vous n’avez qu’un espace restreint pour entreposer vos fioles, une autre option s’offre à vous : le cellier à vin, parfois aussi appelé cellier de vieillissement ou cellier d’appartement.

Il existe une panoplie de modèles de celliers sur le marché, dans tous les styles et toutes les grandeurs. Comment s’y retrouver ?

Avant d’aller plus loin, il est essentiel de saisir la différence entre un refroidisseur à vin et un cellier.

Le refroidisseur à vin, aussi appelé cellier de service, est un meuble relativement petit et léger, parfois encastré sous le comptoir de la cuisine, dont la seule fonction est de conserver le vin à sa température idéale de service du vin (par exemple, de 16 à 18 degrés Celsius pour les vins rouges). Le refroidisseur à vin n’est pas conçu pour maintenir une hygrométrie élevée et il ne possède pas de système anti-vibration; pour cela, on n’y entrepose que les bouteilles qui seront consommées à court terme (moins d’un an). Les refroidisseurs à vin, dont la capacité varie de quatre à 100 bouteilles, sont moins dispendieux que les celliers.

Exemple de cellier de Cavavin

Pour sa part, le cellier (de conservation), qu’il soit encastrable ou non, est un meuble généralement plus massif que le refroidisseur à vin. Bien que le cellier ressemble à prime abord à un réfrigérateur, il est néanmoins conçu pour reproduire les conditions idéales de garde du vin. Alors que l’environnement à l’intérieur d’un réfrigérateur est très sec et très froid, celui d’un cellier conserve une hygrométrie élevée, généralement entre 55 % et 70 %, de même qu’une température adaptée, généralement autour de 12 degrés Celsius. Le cellier non encastrable évacue généralement la chaleur par l’arrière, comme un réfrigérateur; il faut donc prévoir une dizaine de centimètres tout autour pour que la chaleur s’évacue bien. Pour sa part, le cellier encastrable évacue la chaleur par l’avant.

Conseils pour bien choisir son cellier à vin

Cinq éléments principaux influenceront le choix de votre cellier : la capacité, le système de refroidissement (typiquement un compresseur ou un système thermoélectrique), l’isolation, la finition et… votre budget.

La capacité des celliers varie du petit format qu’on encastre parfois sous le comptoir de la cuisine jusqu’aux plus imposantes armoires (encastrables ou non) qui peuvent entreposer de 100 à 800 bouteilles. L’espace disponible dans votre demeure sera certainement déterminant quant au choix de la grosseur du cellier. Un autre facteur tout aussi important est le nombre de bouteilles que vous ferez vieillir : ne comptez pas uniquement les bouteilles que vous possédez aujourd’hui, mais également celles que vous aurez dans cinq ans, dix ans, voire davantage (un bon modèle de cellier a une durée de vie de 10 à 15 ans). Le conseil le plus important que je puisse vous donner est de ne pas sous-estimer votre passion : tous (je dis bien tous) les collectionneurs de vin que j’ai rencontrés dans ma vie ont été étonnés de la vitesse à laquelle leur collection a grandi.

Sachez également que la capacité des celliers est approximative. La capacité est basée sur des bouteilles de type Bordeaux ou cabernet sauvignon de 750 ml; si vous collectionnez des bouteilles de formes variées (tels les vins de Champagne ou d’Alsace) ou surdimensionnées (tels les magnums), assurez-vous que le cellier puisse les recevoir.

Le système de refroidissement est la composante qui gère la température ambiante à l’intérieur du cellier. Certains systèmes de refroidissement sont plus énergivores que d’autres. En règle générale, les systèmes thermoélectriques (où un courant électrique produit un déplacement de chaleur dans des matériaux conducteurs de nature différente) sont plus souvent qu’autrement utilisés dans les petits celliers et ils sont un peu moins efficaces que les compresseurs (où un fluide en circuit fermé passe alternativement de l’état gazeux à l’état liquide). Par contre, les systèmes thermoélectriques génèrent moins de bruit et de vibrations que les compresseurs. Ils ont aussi un moindre impact sur l’environnement car ils n’utilisent pas d’agents réfrigérants, en plus de consommer moins d’électricité.

L’isolation des parois du cellier permet quand à elle de maintenir la stabilité des conditions ambiantes à l’intérieur du cellier, incluant la température, l’hygrométrie et les vibrations. Une isolation d’au moins 4 cm est préférable.

La finition est l’élément esthétique du cellier, incluant : le matériel utilisé sur les parois extérieures du cellier (inox, plastique, bois ou même cuir); une porte pleine ou vitrée; les étagères (coulissantes ou non); et le fini des poignées. Vous avez également la possibilité d’opter ou non pour un cellier à multiples zones de température ou d’intégrer des « gadgets » tels que lumière de faible intensité à l’intérieur et alarme de sécurité en cas de variation dans la température ou l’humidité.

La qualité et la performance de chacun de ces éléments peut varier considérablement d’un modèle de cellier à l’autre, influençant ainsi le prix de vente. Votre budget sera donc un élément-clé dans votre décision.

Quelques autres observations sur les options

Exemple de cellier d’Eurocave

Les étagères : les celliers avec des étagères fixes sont moins dispendieux que ceux avec des étagères coulissantes. Les étagères fixes conviennent très bien aux amateurs qui achètent plusieurs bouteilles du même vin, lesquelles sont alors entreposées sur la même étagère : aucun besoin de tirer l’étagère pour prendre une bouteille de votre cru préféré. D’un autre côté, si vous désirez avoir un accès facile aux fioles au fond du cellier, alors optez pour des étagères coulissantes, idéalement celles à roulement sur bille.

Zones à température variée : votre cellier peut être divisé en deux ou trois zones distinctes, chacune réglée à une température précise. Cette option, dispendieuse, n’est utile que si vous désirez conserver du vin prêt à être servi à la bonne température de service (par exemple, de 16 à 18 degrés Celsius pour les vins rouges) : cette option est particulièrement utile pour les restaurateurs. Un inconvénient des zones à température variée est que l’isolation supplémentaire qui doit être installée réduit l’espace de rangement pour vos bouteilles. Si vous n’utilisez votre cellier que pour faire vieillir le vin, vous n’avez pas besoin des zones multiples, car tous les vins, blancs et rouges, ont une température de vieillissement optimale de 10 à 14 degrés Celsius (12 degrés étant parfait).

La porte : les portes pleines (faites du même matériel que les autres parois du cellier) coûtent moins cher que les portes vitrées. Par contre, une porte vitrée ajoutera à l’esthétique du meuble, ce qui peut être désirable si votre cellier est dans le salon ou la salle à manger, par exemple. De nos jours, toutes les portes en verre teinté sont traitées pour filtrer les rayons ultraviolets, donc pas de crainte à ce sujet (d’autant plus que les bouteilles teintées de vin, elles aussi, filtrent une grande partie des rayons potentiellement néfastes de la lumière).

Finalement, même si la porte vitrée de votre cellier a été traitée contre les rayons ultraviolets, évitez tout de même de placer votre cellier proche d’une fenêtre ensoleillée ou un radiateur; votre système de refroidissement aura à travailler davantage pour maintenir une température constante, ce qui pourrait diminuer sa durée de vie et augmenter votre facture d’électricité.

Aperçu des modèles les plus populaires sur le marché

Cavavin : la compagnie canadienne basée à Montréal fabrique des celliers depuis 30 ans. Elle offre deux gammes principales de celliers de qualité : la série Urbania fabriquée en Chine et qui se veut abordable; et la série Majestika, fabriquée au Canada, qui est de grande qualité et faite sur mesure.

Climadiff : cette compagnie française fabrique des celliers de qualité et équipés d’un système de convection plutôt qu’un ventilateur pour faire circuler l’air à l’intérieur du cellier, aidant ainsi à mieux préserver l’humidité. Le fabriquant offre une excellente garantie sur son système de refroidissement, soit cinq ans. Climadiff fabrique un modèle de cellier équipé d’un détecteur de mouvement : lorsqu’on approche du cellier, une lumière s’allume automatiquement pour éclairer la collection de bouteilles.

Eurocave : cette compagnie française, en affaires depuis 1976, est la pionnière des celliers à vin reproduisant les conditions des caves souterraines. Eurocave demeure encore aujourd’hui un leader sur le marché en terme de qualité, particulièrement au plan de l’isolation et de la ventilation; de plus, leurs celliers consomment relativement peu d’énergie. Eurocave offre une cinquantaine de modèles de celliers, d’une capacité variant entre 50 et 500 bouteilles. La compagnie offre également une bonne garantie sur leur système de refroidissement, soit cinq ans, comparativement aux deux ans offerts par plusieurs de ses compétiteurs.

Exemple de cellier de La Vieille Garde

La Vieille Garde : cette autre compagnie canadienne se spécialise dans les celliers à finition de très grande qualité, dans le respect des vieilles traditions d’ébénisterie. Leur style traditionnel est combiné à une technologie contemporaine de refroidissement par gravité (compresseur dont le système de ventilation motorisé est remplacé par un condenseur statique joint à un évaporateur à gravité, réduisant ainsi les vibrations). Leurs celliers haut de gamme peuvent être fabriqués sur mesure.

Le Cache : cette compagnie américaine se démarque par ses celliers haut de gamme qui ressemblent à des armoires luxueuses. Ils sont faits en bois de cerisier séché au four puis vernis. Les étagères sont également fabriquées en bois de cerisier scellé; le matériel aide à absorber les vibrations. Le Cache offre également une bonne garantie sur ses systèmes de refroidissement, soit cinq ans.

Transtherm/Vintec : cette compagnie basée en Australie fabrique en France des celliers de grande qualité, sous la marque de commerce Transtherm. La compagnie a d’abord percé sur les marchés australien, néo-zélandais et asiatique; elle distribue dorénavant ses produits en Amérique du Nord. Les celliers sont équipés d’une excellente isolation (trois couches), laquelle augmente leur performance même dans un environnement relativement chaud et permet de mieux absorber les vibrations. Leurs celliers sont énergiquement efficaces.

Vintage Keeper : cette compagnie canadienne, pour sa part, s’est démarquée par ses celliers non encastrables peu dispendieux, maintenant vendus sous le nom WineKoolR. La compagnie offre une gamme simplifiée de quatre modèles, de couleur bourgogne ou noire et d’une capacité variant de 100 à 500 bouteilles, que l’acheteur monte lui-même. La finition extérieure est dorénavant en plastique simulant le grain du bois, ce qui permet de réduire les coûts de production. Les celliers de Vintage Keeper conviennent à ceux qui ont un budget modeste, mais attention : ils ont tendance à être un peu plus énergivores, car ils ont une isolation moins performante que d’autres modèles plus dispendieux, et leur durée de vie est moindre que d’autres celliers plus haut de gamme. On peut se procurer un modèle WineKoolR à moins de 900 $ CDN.

Le mot de la fin

Je me permets un dernier conseil : peu importe le modèle de cellier que vous choisissez, assurez-vous de vous le procurer chez un marchand qualifié. Contrairement aux magasins à grande surface qui vendent de tout pour tout le monde, les boutiques spécialisées dans la vente de celliers et d’accessoires de vin ont développé une expertise approfondie en la matière. Ce sont les boutiques spécialisées qui vous donneront les meilleurs conseils d’achat et le meilleur service après-vente.

Cet article, publié dans L'ABC du vin, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.